Autorité de la concurrence – Décision n°18-D-24 sanctionnant des pratiques d’ententes dans le secteur des produits électroménagers – Magenta assiste Candy

Mots-clés: , ,

L’Autorité de la concurrence (« ADLC ») vient de sanctionner, dans sa décision n° 18-D-24 des pratiques d’ententes dans le secteur des produits de gros électroménager qui ont eu lieu entre septembre 2006 et septembre 2009 à hauteur de 189 millions d’euros.

Dans le cadre de cette procédure, ouverte par l’ADLC en 2012, le groupe BSH a demandé, à la suite de perquisitions menées dans les locaux de différentes entreprises du secteur, à bénéficier du programme de clémence. Toutes les entreprises ont, par la suite, conclu une transaction avec l’ADLC, conduisant aux sanctions suivantes :
- WHIRLPOOL / INDESIT : 102 millions d’euros.
- ELECTROLUX : 48 millions d’euros ;
- BSH : 23 millions d’euros ;
- ANDY HOOVER : 15 millions d’euros ;
- EBERHARDT FRERES (Liebherr) : 1 million d’euros ;

Dans cette affaire, Candy Hoover était assisté par Magenta (Sylvain Justier, Lolita Berthol-Balladur et Morgane Silhol) et Darrois Villey Maillot Brochier (Didier Théophile et Elsa Thauvin).

BSH ELECTROMENAGER était assisté par White & Case (Yann Utzschneider et Estelle Jégou), EBERHARDT FRERES par Proreus Avocats (Emmanuel Dieny), ELECTROLUX HOME PRODUCTS FRANCE par Baker & McKenzie (Alex Dowding et Thomas Guerin) et Clifford Chance (David Tayard et Alice Guérin) et WHIRLPOOL FRANCE par Cleary Gottlieb (Antoine Winckler, Frédéric de Bure et Sophie Troussard).

Lire la décision ici.

Contact :
Sylvain Justier : sylvain.justier@magenta-legal.com – + 33 1 42 25 10 62

Mots-clés: , ,

© 2009 Magenta, le Blog. All Rights Reserved.

This blog is powered by Wordpress